Amazon Web Services : une infrastructure mondiale



L'infrastructure mondiale AWS est d'une efficacité sans égale sur le marché du Cloud Computing. Régions, AZ, datacenters : Osones vous explique comment s'organise ce réseau mondial et les termes à connaitre pour tout comprendre !
Cet article est inspiré du talk de James Hamilton, AWS VP & Distinguished Engineer, lors de l'AWS Re:Invent 2016. Les chiffres cités ici sont tirés de cette présentation.

MAJ : le 21 septembre 2017


Une MapMonde découpées en grandes "régions AWS" :

Véritable colonne vertébrale d’AWS, les régions dépassent le concept purement géographique : il s'agit d'un groupement de centres de données qui porte le nom de l'agglomération autour de laquelle il se situe. Les régions AWS sont à date au nombre de 16 à travers le monde - plus la zone réservée aux institutions gouvernementales :

  • USA Est – Virginie du Nord (2006)
  • USA Ouest – Californie du Nord (2009)
  • USA Ouest – Oregon (2011, région neutre au niveau carbone)
  • GovCloud – USA côte ouest (2011, région réservée aux institutions, principalement américaines)
  • Amérique du Sud – São Paulo (2011)
  • Europe – Irlande (2007)
  • Europe – Francfort (2014)
  • Asie-Pacifique – Singapour (2010)
  • Asie-Pacifique – Tokyo (2011)
  • Asie-Pacifique – Sydney (2012)
  • Chine - Beijing (2013, région nécessitant un compte dédié)
  • Asie-Pacifique – Pékin (2014)
  • Asie-Pacifique – Séoul (janvier 2016)
  • Asie-Pacifique – Mumbai (2016)
  • USA Est – Ohio (2016)
  • Canada - Montréal (2016, région neutre au niveau carbone)
  • Europe – Angleterre (2016)
  • Europe – France (prévue pour 2017)
  • Chine - Ningxia (prévue pour 2017)
  • Europe - Suède (prévue pour 2018)
  • GovCloud - USA côte est (prévue pour 2018)
  • Asie-Pacifique - Hong Kong (prévue pour 2018)
  • Moyen-Orient - Bahrain (prévue pour 2019)

Présence Mondiale AWS

Vous avez bien entendu le choix de la région où vous souhaitez héberger vos services, avec la possibilité de répartir vos infrastructures sur plusieurs des régions. Il est important de noter qu'Amazon Web Services ne déplace pas les données d'une région vers une autre sans que cela ne soit explicitement demandé de votre part : vos données stockées sur la région Francfort ne seront par exemple jamais redondées ou copiées sur la région Dublin si vous ne mettez pas en place ces systèmes.

Cette présence mondiale est renforcée par des Edge Locations (ou POPs pour "Points of Presence"). Au nombre de 84, ces points de présences sont accessibles via le service CloudFront, et permettent de faire du cache au plus près de vos utilisateurs.

POP Cloudfront AWS

Ces régions et points de présence CloudFront sont reliés entre eux via Internet, mais également via un réseau privé mis en place par un partenaire d'AWS. Ce réseau haut débit permet d'améliorer la latence entre les régions, de réduire la perte de paquets, et d'éviter les conflits de neutralité de certains providers.

Réseau privé mondial AWS


Une fois le choix de la région AWS qui accueillera votre infrastructure fait, vous aurez la possibilité de répartir votre applicatif entre plusieurs groupements de centres de données : les Availability Zones.


Au coeur d'une région AWS : les Zones de Disponibilités (ou AZs)

Chaque région Amazon Web Services possède au minimum deux zones de disponibilités (Availability Zones, ou AZ en anglais). La région US-East compte par exemple 5 AZ, tandis que la région Paris en comptera 3. Ces Zones de Disponibilités sont indiquées dans AWS par des lettres, par exemple eu-central-1a, eu-central-1b ou eu-central-1c. Ces lettres ne sont pas les mêmes pour tous les utilisateurs afin d'assurer une bonne répartition de la charge. Ainsi, la Zone de Disponibilité "a" sur la région Dublin pour un utilisateur pourra être la Zone de Disponibilité "c" pour un autre utilisateur de cette même région.

Région AWS

Ces Zones de Disponibilités sont par ailleurs renforcées par deux centres de transit permettant de traiter et de redonder les liens privés entre les différentes régions AWS, les liens Direct Connect, les peering internet et le débit vers internet.


Pourquoi les AZ sont-elles si importantes sur Amazon Web Services ?

Les zones de disponibilité sont assez éloignées les unes des autres pour répondre à des risques particuliers : si une AZ est sous un couloir aérien, une autre sera en zone inondable, une troisième dans une zone présentant un risque d'incendie etc. Chacune de ces AZ est reliée aux autres via un réseau de fibre optique, permettant de proposer moins d'1ms de latence dans la plupart des cas.


Transit internet dans les région AWS

Ainsi, les infrastructures mises en place sur Amazon Web Services peuvent-être réparties sur une, plusieurs voire la totalité des Avaibility Zones proposées dans chacune des régions. De quoi assurer une disponibilité maximum et survivre à des catastrophes majeures.


Dans chaque AZ, de 1 à 8 data centers !

AWS propose à date plus de 40 Zones de Disponibilités à travers le monde. Et si ce chiffre peut paraitre énorme, la réalité est encore plus impressionnante : chacune de ces AZ est composée au minimum d'un datacenter physique (dans un batiment séparé), et certaines AZ peuvent compter jusqu'à 8 data centers ! Chaque datacenters constitue un bâtiment autonome et est composé de 50 000 à 80 000 serveurs. Cette taille est considérée comme la plus efficace pour AWS, un datacenter plus grand pouvant diminuer l'intérêt marginal d'un serveur supplémentaire. Ainsi, la plupart des AZ proposées par AWS compte plus de 300 000 serveurs physiques. A noter que si l'utilisateur peut faire le choix de la région et des AZs utilisés, la notion de "Data Center" est transparente pour l'utilisateur.


Plus de 50 data centers AWS dans le monde


Un objectif : 100% d'énergies renouvelables

Cette croissance ne se fait pas au détriment des engagements écologiques d'AWS. Fin 2016, déjà deux régions sont totalement "vertes" : Orégon et Canada. Plus globalement, Amazon a installé des parcs éoliens et de panneaux solaires afin de produire 907 MW d'énergies renouvelables, soit 45% de l'énergie consommée par AWS fin 2016.


Amazon possède des centrales d'énergies renouvelables

D'ici la fin de l'année 2017, 50% de l'énergie servant à alimenter les régions AWS proviendra des centrales éoliennes ou solaires installées par Amazon, se rapprochant encore davantage de l'objectif de 100% d'énergie renouvelable.


50% de l'énergie utilisée par AWS est verte




Vous aussi, rejoignez la conversation !

Questions, remarques, suggestions... Contactez-nous directement sur Twitter sur @osones !

Pour discuter avec nous de vos projets, nous restons disponibles directement via contact@osones.com !

Rejoignez VOTRE groupe LinkedIn dès maintenant : Utilisateurs Francophones d'Amazon Web Services (AWS).

AWS user group FR



Kevin MESSY

La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :