C'était cet semaine, sur AWS - lundi 12 septembre 2016

Comme chaque semaine, retrouvez l'essentiel de l'actualité Amazon Web Services, en 5 minutes et en Français !
Vous pouvez à tout moment retrouver ces informations dans leur version originale sur le blog AWS (en).


Amazon Aurora propose un Endpoint unique pour toutes les lectures en ReadReplica

Amazon Aurora est le moteur de base de données relationnelle managé d'Amazon Web Services. Compatible avec MySQL 5.6, Amazon Aurora garantit un débit jusqu'à 5 fois supérieur à celui d'une base de données MySQL standard, à matériel égal. Aurora est conçu pour offrir une disponibilité de plus de 99,99 % en répliquant les données six fois dans 3 zones de disponibilité et en les sauvegardant en continu dans Amazon S3. Le nombre de réplcas peut-être augmenté jusqu'a 20 ReadReplicas réparties sur les différentes zones de disponiblités comprises dans une région.


AWS CodeDeploy

Un des grands avantages d'Aurora est la capacité de séparer les lectures et les écritures. Si ces dernières devront être faites sur le master, les replicas eux pourront répartir les lectures, et donc décharger le master de bon nombre de sollicitations. Depuis le 8 septmebre, vous pouvez vous connecter à tous les ReadReplicas de votre cluster Aurora avec un unique EndPoint. Jusqu'à présent, vous deviez spécifier le EndPoint d'un Read Replica particulier, ce qui pouvait être laborieux, notamment en cas de bascule d'un ReadReplica en Master, dans le cas ou le précedent Master devait être terminé. Le travail nécéssaire coté aplicatif pour discriminer les lectures et les écritures est donc également simplifié.


CI/CD : des améliorations sur Amazon CodeDeploy et Amazon CodePipeline

  • CodeDeploy

Présenté lors du summit AWS 2014, AWS CodeDeploy est un service qui se propose d’automatiser entièrement le déploiement de votre code sur des instances EC2 et sur vos instances « on-premises ». Disponible sans frais supplémentaires, AWS CodeDeploy vient chercher votre applicatif – code, fichiers de configuration, packages, scripts etc – directement dans votre Bucket Amazon S3 dédié ou votre repo GitHub pour les déployer sur vos instances.


AWS CodeDeploy

Depuis le 9 septembre, vous pouvez monitorer et pré-définir des changements automatiques dans vos déploiements CodeDeploy à partir des évènements CloudWatch. Ces derniers vont détecter les changements d’état de vos instances EC2 lors des déploiements faits par CodeDeploy, puis invoquer un ensemble de règles que vous aurez déterminées en fonction des états retourné. Les règles peuvent concerner de nombreuses cibles, telles qu’AWS Lambda, Amazon Kinesis streams, Amazon SQS, ou Amazon SNS.

De nombreux scénarios sont dès lors possible : utiliser Lambda pour envoyer une notification sur Slack en cas d’échec de déploiement, envoyer des données vers Kinesis stream pour avoir des informations en temps réel, ou tout simplement utiliser les fonctions de bases de Cloudwatch pour terminer et relancer une instance EC2 qui aurait rencontré une erreur.

  • CodePipeline

Annoncé lors de l’Amazon Re:Invent 2014 et disponible sur la région Europe (Dublin) depuis le 23 juin 2016, AWS CodePipeline est un service de déploiement et d’intégration continu qui vous permet de pousser en tout simplicité votre code sur les infras Amazon Web Services. Utilisé en interne chez Amazon.com par près de 80% des développeurs, AWS CodePipeline communique par ailleurs avec tous vos outils d'intégration existants.

Depuis le 8 septembre, AWS CodePipeline offre d’avantage d’informations sur les modifications apportées à votre applicatif. A l’aide de la console ou de la CLI, vous pouvez voir un ensemble de détails concernant les commits effectués : commit ID, commentaires ou la durée passée depuis le commit. Ces informations sont visibles pour les changements réalisés à partir de l’écosystème supporté par CodePipeline : Amazon CodeCommit, Amazon S3 et GitHub.

Ces informations se révèlent utiles lorsque quelqu’un doit valider manuellement les changements dans le code - depuis le 6 juillet, AWS CodePipeline permet d'exiger une validation manuelle lors de plusieurs étapes de vos déploiements – ou lors des opérations de troubleshooting.


Contactez des Experts AWS certifiés !


Amazon Cloudfront supporte le protocole HTTP/2

Afin d’améliorer les performances de vos contenus web, Amazon CloudFront supporte désormais le protocole HTTP/2. HTTP/2 est une amélioration du protocole HTTP 1.1 qui permet de réduire le trafic global en permettant le multiplexage des requêtes au serveur, compressant les headers, et en permettant de choisir la priorité de chargement des éléments de la page. Ce protocole est supporté depuis quelques semaines par le nouvel ELB d’Amazon : l’AWS Application Load Balancer.

Ce service est disponible par défaut sur les nouvelles distributions CloudFront et peut être activé sans surcoût sur les distributions CloudFront existantes.


Amazon EC2 SPOT propose désormais un service d'autoscaling

Amazon EC2 « Spot » est un système d'enchères permettant d'accéder à des instances EC2 à coût réduit lors des "heures creuses" - typiquement la nuit, idéal pour des traitements groupés telle que la génération de rapports pour le lendemain matin.

Ainsi, Novartis a eu recours aux instances Amazon EC2 Spot afin de passer en revue près de 10 millions de composants dans le cadre de la recherche contre le cancer en 2013. Le résultat : la possibilité de mobiliser 87 000 cœurs sur 9H, rendant possible ce tour de force pour seulement… 4 232 US$. Un projet qui aurait pris en interne 39 ans de calculs pour un investissement de 40 millions de dollars.

A partir du 1er septembre, Amazon propose de scaler - augmenter ou diminuer automatiquement le nombre d’instances en parallèle – vos flottes d’instances aux enchères EC2 Spot avec l’arrivée de l’autoscaling. Comme pour l’autoscaling traditionnel sur EC2, l’autoscaling se basera sur un semble de critères qui sera pertinent pour vos usages et scénarii : utilisation CPU ou de mémoire, mais également métriques tirées d’Amazon SQS (file d’attente) et d’Amazon EC2 Container Service (ECS) via Amazon CloudWatch.


(Re)découvrez les derniers articles Osones !

Si vous les avez loupés, voici les nouveaux articles sur le Blog Osones :



Rejoignez vous aussi la conversation !

AWS user group FR

Kevin MESSY

La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :