C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 09 novembre 2015

Chaque lundi, Osones revient en français sur l'actualité de la semaine d'Amazon Web Services. Cette semaine, retour sur l'infra AWS : deux nouvelles régions annoncées ! Vous pouvez à tout moment retrouver ces infos dans leur version originale sur le blog AWS (en).


Amazon Web Services renforce sa présence mondiale

Nous évoquions lors du Re:Invent 2015 la possibilité de voir apparaitre deux nouvelles régions après les annonces relatives à l'arrivée de la région Inde et de la région Ohio. C'est maintenant chose faite avec l'annonce cette semaine de l'arrivé de la région Corée du Sud et de la confirmation par Werner Vogels - CTO d'amazon.com - de l'arrivée début 2017 d'une nouvelle région UK. Ces 4 nouvelles régions (Inde, Ohio, Corée du Sud et Angleterre) portent le nombre total de région des 11 actuellement disponibles à 15 d'ici 2017.

Enfin, au moins trois nouveaux datacenters seraient en construction en Irlande pour renforcer cette région (certainement un nouveau datacenter par AZ). Région ? AZ ? Datacenter ? L'occasion de revenir sur l'infrastructure Amazon Web Services.

- Les régions AWS

Les régions AWS font références aux pays dans lequel il est possible de déployer son infrastructure sur AWS. Elles sont aujourd'hui au nombre de 12 et constituent la colonne vertébrale d'AWS:

  • USA Est – Virginie du Nord (2006)
  • USA Ouest – Californie du Nord (2009)
  • USA Ouest – Oregon (2011)
  • GovCloud – USA (2011, région réservée aux institutions, principalement américaines)
  • Amérique du Sud – São Paulo (2011)
  • Europe – Irlande (2007)
  • Europe – Francfort (2014)
  • Asie-Pacifique – Singapour (2010)
  • Asie-Pacifique – Tokyo (2011)
  • Asie-Pacifique – Sydney (2012)
  • Chine - Beijing (2013, région nécessitant un compte dédié)
  • Asie-Pacifique – Pékin (2014)
  • Corée du sud (2016)
  • Inde (2016)
  • Ohio (2016)
  • Angleterre (2017)

Présence Mondiale AWS

Ces régions sont généralement reliées entre elles par internet, même si les régions majeures sont reliées entre elles par un réseau de fibre privée AWS afin de réduire les coûts et d'augmenter les performances du réseau. Les clients ont le choix de la région, et peuvent faire des infrastructures réparties sur plusieurs de ces régions. Cependant Amazon n'a pas le droit de déplacer des données d'une région vers une autre sans que cela ne soit explicitement demandé de votre part. Si Amazon est contraint de le faire, par exemple lors de l'arrêt - peu probable - de l'exploitation d'une région, les contrats AWS prévoient un préavis de 30 jours avant de basculer ces données vers une autre région.


- Zoom de la région US-East : les Zones de Disponibilité (ou AZs)

Chaque région sur AWS possède au minimum deux zones de disponibilités (Availibity Zones, ou AZ en anglais). Dans le cas spécifique de la région US-East, ces AZ sont au nombre de cinq, renforcées par deux centres de transit complètement redondés et qui traitent les liens privés entre les différentes régions AWS, les liens Direct Connect, les peering internet et le transit payant.

Région AWS

Ces AZ sont assez éloignées les une des autres pour répondre à des risques particuliers : si une AZ est sous un couloir aérien, une autre sera en zone inondable, une troisième dans une zone présentant un risque d'incendie etc. Chacune de ces AZ est reliée aux autres via un réseau de fibre optique, permettant de proposer moins d'1ms de latence dans la plupart des cas.

Ces AZ sont propres à AWS et permettent de battir des infras qui, si elles sont bien réparties, peuvent survivre à des catastrophes majeures.


- Zoom sur une des Zones de Disponibilité de la région US-East

Ces zones de disponibilités ne sont pas de petites infrastructures. Chacune des plus de 30 AZ à travers le monde est composée d'au moins un datacenter, et certaines régions on jusqu'à 6 datacenters au sein d'un seul AZ! Chaque datacenters constitue un bâtiment autonome et est composé de 50 000 à 80 000 serveurs. Cette taille est considérée comme la plus "rentable" pour AWS, un datacenter plus grand pouvant diminuer l'intérêt marginal d'un serveur supplémentaire.

Région AWS

L'ajout d'une nouvelle régions implique ainsi la construction d'au moins deux AZ possèdant chacun au moins un datacenter. Ainsi, parler de "datacenter" dans le cas d'AWS n'a pas véritablement de sens : les datacenters sont sous une couche d'abstraction que constituent les zones de disponibilité, de manière transparente pour l'utilisateur.

C'est cette puissance de frappe qui fait dire au Gartner dans son Magic Quadrant qu' "Amazon est 10 fois plus puissant dans le cloud que ses 14 plus gros concurrents réunis", IBM, Google et Microsoft compris.

Infrastructure AWS



Amazon RDS: partagez vos snapshots entre différents comptes

Amazon RDS (Relationnal Database Service) est le service AWS vous proposant d'héberger vos bases de données relationnelles dans le Cloud, dont Amazon Aurora, Oracle, Microsoft SQL Server, PostgreSQL, MySQL et depuis le Re:Invent 2015 MariaDB. Afin d'assurer une disponibilité maximum, Amazon propose d'avoir des BDD en "Multi-AZ", c'est-à-dire qu'une BDD sur une AZ aura un replica en "warm stand-by" qui tournera sur une deuxième AZ, prête à prendre le relais à tout moment. De la même manière, il est possible d'augmenter considérablement la durabilité des informations présentes sur vos bases de données en créant des Snapshots (= back-ups) réguliers. Il sera possible à partir de ces Snapshots de restaurer une BDD avec ses données.

Amazon RDS

Cette semaine, Amazon rend possible le partage de snapshots chiffrés de vos bases MyQL, Oracle, SQL Server et PostgreSQL avec d'autres comptes AWS. Pourquoi donc ? De nombreux clients aiment garder plusieurs comptes AWS consolidés par un compte de facturation unique. Ce découpage (entre prod/préprod, entre microservices ou entre divisions d'une entreprise) permet de faciliter le suivi des opérations de refacturation interne par exemple. Dès lors, il peut être utile de partager un snapshot d'une instance d'un compte de production AWS vers un compte en pré-production de manière simple et sécurisée. Chaque snapshot peut être partagé entre 20 comptes différents (ou plus sur demande).

Cette fonctionnalité est déjà disponible dans votre région préférée !

Retrouvez l'article original sur le blog AWS (en)



Rejoignez vous aussi la conversation !

Questions, remarques, suggestions... Contactez-nous directement sur Twitter sur @osones !

Pour discuter avec nous de vos projets, nous restons disponibles directement via contact@osones.com !

Rejoignez VOTRE groupe LinkedIn dès maintenant : Utilisateurs Francophones d'Amazon Web Services (AWS).

AWS user group FR



Kevin MESSY

La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :