C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 12 mars 2018


Comme chaque semaine, Osones vous propose de voir l’essentiel de l’actu AWS de la semaine, avec un focus sur les nouvelles les plus importantes !

Amazon ECS est compatible avec les Health Check des conteneurs Docker

Annoncé lors du Re:Invent 2016, Amazon ECS est le service de gestion de conteneurs managé par AWS. On entend par “managé” la possibilité d’utiliser un service clé en main via les appels API simple sans vous préoccuper de l’infrastructure de control plane sous-jacente. Les clusters de conteneurs, eux, restent à votre charge.

En plus d’être un control plane “clé en main”, Amazon ECS a comme avantage de s’intégrer parfaitement avec les best practices et services AWS, tels qu’Amazon CloudFormation pour le déploiement d'infrastructure as code.

Fun fact : Amazon ECS a depuis peu un nouveau logo et un nouveau nom, puisqu'il passe d’ “Amazon EC2 Container Service” à “ Amazon Elastic Container Service”.


Amazon ECS

Depuis le 8 mars 2018, Amazon ECS est compatible avec les Health Check des conteneurs Docker, disponible depuis la version 1.12 de ce dernier.

Jusqu’à présent, le planificateur de service ECS reposait sur les Elastic Load Balancer (ELB) - et leurs health-checks - pour signaler l'état d'intégrité du conteneur et redémarrer les conteneurs défectueux. Cela vous obligeait à configurer votre service ECS pour utiliser un ELB, et ne permettait que les health-checks en HTTP et TCP. En intégrant à ECS l’instruction HEALTHCHECK de Docker qui permet de vérifier la santé de vos conteneurs, vous pouvez définir les paramètres à surveiller pour chaque conteneur dans votre Task Definition. Cet état de santé est ensuite consultable via la console ECS ou la commande DescribeTasks de l’API ECS.

Plus d’informations sur l’annonce officielle (EN).


Contactez des Experts AWS certifiés !


Amazon RDS : nouvelles versions prises en charge pour MySQL et SQL Server

On ne présente plus Amazon RDS, le service de base de donnée managé et sans lock-in propriétaire d’AWS.


Amazon RDS

La semaine dernière, Amazon RDS annonçait la prise en charge de la version majeure 10 de PostgreSQL ainsi que l’augmentation du nombre maximal d'IOPS provisionnées sur Amazon RDS pour SQL Server.

Depuis le 9 mars 2018, c’est Amazon RDS pour MySQL qui supporte les nouvelles versions mineures 5.5.59, 5.6.39 et 5.7.21 de MySQL Community Edition dans toutes les régions AWS. Ces nouvelles versions incluent un certain nombre de corrections et d'améliorations de fonctionnalités pour le moteur de base de données MySQL. Elles améliorent les performances et corrigent des failles de sécurité.

D’autre part, Amazon RDS pour SQL Server propose de nouvelles versions mineures depuis le 8 mars 2018. Microsoft SQL Server 2017, 2016, 2014 2012 et 2008 R2 pour les versions Express, Web, Standard et Enterprise Editions doivent être mise à jour rapidement, ces versions mineures corrigeant aussi des failles de sécurité.

Vous pouvez retrouver plus d'informations sur la page produit officielle (FR).


Contactez des Experts AWS certifiés !


Nouveaux articles sur le blog Osones

On aime bien vous proposer de petits articles sympas sur notre blog, et nous avons/allons clairement augmenter la cadence cette année. Parmi les nouveaux articles récents :

Bonne lecture !




C'est tout pour cette semaine ! Vous êtes désormais au top de l'actualité sur AWS :)

N'hésitez pas à nous faire vos retours sur notre twitter @Osones, ou à contacter nos Experts si vous avez besoin d'aide !


La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :