C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 16 octobre 2017


Comme chaque semaine, Osones vous propose de voir l’essentiel de l’actu AWS de la semaine, avec un focus sur les nouvelles les plus importantes !


Les Elastic GPUs pour Amazon EC2 sont disponibles à Dublin

Depuis le 9 octobre 2017, les instances Amazon EC2 peuvent recevoir des Elastic GPU. Techniquement, c’est complètement fou : il est désormais possible d’attacher à des instances EC2 une carte GPU… via le réseau AWS, exactement comme on attache un EBS à une instance. Il est ainsi possible de profiter de l'accélération GPU pour faire des calculs fortement parallélisés dans vos applications pour une fraction du prix d'une instance EC2 orientée sur la puissance graphique. Supportant OpenGL 3.3 et OpenGL 4.0, les Elastic GPUs sont donc idéals pour des scénarios de bureau virtuel, de design industriel ou de visualisation HPC.



Les Elastic GPUs (ou eg1) sont disponibles de eg1.medium qui offre 1 GiB de mémoire GPU à eg1.2xlarge qui monte jusqu’à 8 GiB. Compatibles avec la plupart des familles d’instances EC2, les Elastic GPUs se connectent via une Elastic Network Interface créant un VPC jusqu’au Endpoint dédié.


Clonage rapid MySQL avec Aurora

Dublin et l’Oregon rejoignent cette semaine l’Ohio et la Virginie du Nord, avant une disponibilité plus généralisée. les Elastic GPUs sont disponibles à partir du 0,050 USD / heure d’utilisation.


Contactez des Experts AWS certifiés !


Adossez plusieurs certificats SSL à un même Application Load Balancer

Les Elastic Load Balancers (ou “équilibreurs de charge” dans la console française) ont connu de nombreuses nouveautés depuis un an avec l’arrivée de l’Application Load Balancer le 11 août 2017, puis du Network Load Balancer (NLB) le 7 septembre 2018. Service qui ont relégué l’ELB historique d’AWS au rang de “Classic Load Balancer”.

Pour schématiser très fortement, l’Application Load Balancer repose sur la couche 7 du modèle OSI, idéal pour faire du routing basé sur le contenu (des headers HTTPS par exemple) et cibler des microservices et/ou des conteneurs. Le Network Load Balancer quant à lui tape sur des adresses IP, permettant de cibler à la fois différentes applications sur une même instance EC2 ou des applications chez des hébergeurs tiers et/ou on premises.


découvrez le Network Load Balancer

Depuis le 10 octobre 2017, les Application Load Balancers peuvent proposer plusieurs certificats TLS / SSL à l’aide du Server Name Indication (SNI). Ce dernier, en communiquant explicitement le domaine pour lequel il attend un certificat, permet une gestion “intelligente” des certificats. Et donc d'héberger plusieurs applications sécurisées derrière un même Load Balancer. Ce besoin - souvent exprimé sur Reddit d’après Randall Hunt, Senior Technical Evangelist chez AWS - ne poserait a priori pas de soucis majeurs, 99,5% des utilisateurs de CloudFront ayant un navigateur compatible avec les SNI.


Using SNI with ALB

Cette fonctionnalité est disponible sans coût supplémentaire, et permet d’adosser jusqu'à 25 certificats par Load Balancer en plus du certificat par défaut de chaque listener.


Les Réservations d'Instances (RI) ne dépend plus de la taille sur RDS

Il est possible de réduire le coût de la partie incompressible de vos architectures Amazon Web Services en "réservant" des instances. Ces réservations d'instances se traduisent par un engagement de durée de votre part pouvant aller de 1 an à 3 ans. En contrepartie, et en fonction du mode de paiement retenu (voir ci-dessous), Amazon Web Services vous propose des réductions pouvant aller jusqu'à 70% du prix On-Demand de vos instances EC2 ou de vos bases de données RDS.


Réservations d'Instances (ou RI) sur AWS

Depuis le mois d’octobre 2017, la facturation change pour les réservations d’instances sur Amazon RDS : vous pouvez désormais changer la taille de vos instances RDS, tant que ces dernières restent sur le même moteur de base de données, dans la même famille d’instance et dans la même région. Comment cela est-il possible ? AWS assigne à vos instances un nombre de crédits - les fameux “normalized units” - en fonction de la taille de votre RI initiale et de la réplication choisie (single AZ ou non).

Instance Size Single-AZ Normalized Units Multi-AZ Normalized Units

micro

0.5

1

small

1

2

medium

2

4

large

4

8

xlarge

8

16

2xlarge

16

32

4xlarge

32

64

8xlarge

64

128

10xlarge

80

160

16xlarge

132

264


Au moment du changement de taille, ces “normalized units” continuent de s’appliquer à la nouvelle instance RDS. Par exemple, dans le cas d’un passage d’une instance db.t2.medium à db.t2.large dans la même région, les réservations d’instances continueront de s’appliquer à 50% du coût mensuel de votre RDS.


RI RDS

Si cette fonctionnalité permet de gagner en flexibilité, elle ne simplifie clairement pas le modèle de tarification d’AWS qui ferait mieux de s’inspirer de GCP en supprimant tout bonnement les réservations d’instances pour appliquer une tarification automatiquement dégressive...


Nouvelles disponibilités régionales !

Comme chaque semaine, petit tour rapide des nouvelles disponibilités régionales sur Amazon Web Services !

  • Amazon CloudFront propose de nouveaux points de présence à Stockholm, Londres et Dallas
  • Amazon ECR est disponible à Séoul.
  • Amazon ECS est désormais disponible à Séoul.
  • Amazon Polly est disponible à Tokyo, et en Japonais.

Plus d'informations dans le tableau des régions officiel (fr).


Les autres nouveautés de la semaine sur Amazon Web Services :



C'est tout pour cette semaine ! Vous êtes désormais au top de l'actualité sur AWS :)

N'hésitez pas à nous faire vos retours sur notre twitter @Osones, ou à contacter nos Experts si vous avez besoin d'aide !


La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :