C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 22 Juin 2015

Chaque lundi, Osones revient en français sur l'actualité de la semaine d'Amazon Web Services. Cette semaine, nouvelles instances EC2, changement du calcul des RI RDS, MAJ de CloudfFront, support de JAVA 8 dans AWS Lambda. Vous pouvez à tout moment retrouver ces infos dans leur version originale sur le blog AWS (en).


Nouveau calcul des RI Amazon RDS.

Ceux qui le connaissent savent qu’il ne fait pas s’y fier : le Simple Calculator d’Amazon n’a de simple que le nom. La facturation d’AWS est parfois sinueuse, notamment sur les questions de Réservations d’instances.

Amazon Analytics

En effet, Amazon Web Services permet de réduire vos coûts d'usage de la plateforme en vous engageant sur une durée d’un ou trois ans. Il existe pour ce faire 3 type de réservations :

- Instances réservées sans frais initiaux (No Upfront)

Les instances réservées (IR) disponibles sans frais initiaux garantissent une remise conséquente (environ 30 % en moyenne) par rapport aux tarifs à la demande. Aucun paiement initial ne vous est demandé, mais vous devez vous engager à payer pour cette instance réservée pendant toute la durée de la réservation. Avec cette option, la durée de réservation est limitée à un an.

- Instances réservées avec frais initiaux partiels (Partial Upfront)

Les IR avec frais initiaux partiels offrent une remise plus importante que l'option Aucuns frais initiaux (environ 60 % de remise pour une réservation de 3 ans). Vous payez une partie du coût de l'instance réservée à l'avance, puis vous vous acquittez du reste au cours de votre période de réservation de 1 ou 3 ans. Cette option permet de répartir le coût de l'IR entre paiements initiaux et frais horaires.

- Instances réservées avec totalité des frais initiaux (All Upfront)

Les IR associées à l'option "All Upfront" offrent le plus haut niveau de remise parmi toutes les options de paiement des IR (environ 63 % en moyenne pour une réservation de 3 ans). Vous payez l'intégralité de votre réservation d'instance (un ou trois ans) en un seul paiement initial et bénéficiez, ensuite, du tarif horaire effectif le plus avantageux par rapport à une instance DB similaire exécutée à la demande.


La semaine dernière, nous évoquions l’arrivée de ce système sur Amazon RedShift, le service de Data Wharehouse d’AWS C’est cette semaine au tour de RDS d’adopter ce système. Si jusqu’alors, il n’existait qu’une option de facturation (en partial upfront), AWS propose désormais son triptyque bien connu.

En savoir plus sur le blog AWS (en).



Nouvelles instances EC2 T2.medium.

Lancées l’an passé, les instances T2 sont particulières dans le paysage AWS : ce sont des instances à capacité extensible. Les utilisateurs de ces instances possèdent une capacité de base (baseline performance) exprimée en crédit CPU. Chaque instance T2 reçoit des crédits CPU en continu, à un taux défini selon la taille de l'instance. Les instances T2 accumulent les crédits CPU lorsqu'elles ne sont pas utilisées, et les utilisent lorsqu'elles sont actives. Ainsi, il est possible de puiser dans sa réserve de crédits CPU pour mettre en place des mécanismes de débordement ponctuels.

Les instances T2 constituent un choix judicieux pour les charges de travail qui n'utilisent pas souvent, ou pas systématiquement, la CPU dans son intégralité, mais ont besoin de dépasser le seuil de départ occasionnellement (par exemple : les serveurs Web, les environnements de développeurs et les petites bases de données).

Afin de compléter leur offre, AWS propose à présent des T2.large :

Name vCPUs Baseline Performance Platform RAM (GiB) CPU Credits / Hour Price / Hour
(Linux)
Price / Month
(Linux)
t2.micro 1 10% 32-bit or 64-bit 1 6 $0.013 $9.50
t2.small 1 20% 32-bit or 64-bit 2 12 $0.026 $19.00
t2.medium 2 40% 32-bit or 64-bit 4 24 $0.052 $38.00
t2.large 2 60% 64-bit 8 36 $0.104 $76.00

Le bénéfices de ces instances est de vous permettre d’avoir une machine puissante tant que l’intégralité de votre crédit CPU n’est pas épuisé, à une fraction seulement du prix. Ces instances viennent se rajouter aux instances M4 lancées la semaine dernière.

En savoir plus sur le blog AWS (en).



Mise à jour Cloudfront : configurez le TTL par défaut et maximum.

Amazon CloudFront est le service de CDN d'AWS. Proposant plus d'une cinquantaine de points de présences (ou POP) à travers le monde, CloudFront s'intègre à d'autres solutions Amazon Web Services afin de permettre aux développeurs et aux entreprises de distribuer facilement du contenu aux utilisateurs finaux avec une faible latence et des vitesses de transfert de données élevées, et sans aucun engagement minimum en matière d'utilisation.

Amazon S3

Chaque point de présence CloudFront met en cache les objets récemment utilisés afin de distribuer votre contenu le plus rapidement possible. Ce qui peut, lorsque les en-têtes http ne donnent pas d’indications au CDN quant à la politique de mise en cache à suivre. Fin mai, les équipes AWS ont facilité la fonction d'invalidation de CloudFront en rendant possible les invalidations génériques (Wildcards Invalidations en VO). Il est donc désormais possible d'ajouter un "" à la fin de votre lien d'invalidation pour supprimer du cache tous les fichiers se trouvant dans cette arborescence. Il est ainsi possible d'invalider l'ensemble d'un domaine simplement avec "/".

Cette semaine, Amazon CloudFront propose une façon plus proactive de gérer le Time to Live (TTL, signifiant « temps de vie » ou « durée de vie ») des contenus gérés par le CDN. Il est à présent possible de configurer la valeur par défaut (Default TTL) et maximum (Max TTL) en fonction du contenu directement au niveau des « Behaviors ».

Présence mondiale d'AWS

Cette fonction est déjà disponible gratuitement.

En savoir plus sur le blog AWS (en).



AWS Lambda supporte Java 8.

AWS Lambda est un des nouveaux services AWS annoncés durant le RE:invent 2014, la grande messe annuelle d'Amazon organisée chaque année à Las Vegas. Désormais sortie de sa version beta, AWS Lambda est un service de calcul qui exécute votre code en réponse à des événements et gère automatiquement les ressources de calcul pour vous, facilitant ainsi le développement d'applications capables de réagir rapidement aux nouvelles informations. Ce service a fait l’objet d’un dossier sur ce blog que je vous invite à aller voir !

Cette semaine, Lambda complète ses fonctionnalités en proposant d’écrire ses fonctions en Java, premier de nombreux langages à venir. Vous pourrez donc dès maintenant utiliser les fonctionnalités de Java 8 ainsi que les librairies correspondantes.

Amazon Lambda

En savoir plus sur le blog AWS (en).



Rejoignez vous aussi la conversation !

Questions, remarques, suggestions... Contactez-nous directement sur Twitter sur @osones !

Pour discuter avec nous de vos projets, nous restons disponibles directement via contact@osones.com !

Rejoignez VOTRE groupe LinkedIn dès maintenant : Utilisateurs Francophones d'Amazon Web Services (AWS).

AWS user group FR



Kevin MESSY

La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :