C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 23 avril 2018


Comme chaque semaine, Osones vous propose de voir l’essentiel de l’actu AWS de la semaine, avec un focus sur les nouvelles les plus importantes !

Amazon EC2 propose désormais Microsoft SQL Server sur Ubuntu et les AMI Amazon Linux 2

Tout est dit ! Vous pouvez désormais utiliser Microsoft SQL Server 2017 sur des instances Amazon EC2 reposant sur Ubuntu et Amazon Linux 2, et qui incluent le coût des licences. Ces AMIs s’ajoutent aux AMI SQL Server 2017 pour Windows Server et Red Hat Entreprise Linux.

Avec la disponibilité depuis mars 2018 des AMIs préparés et préconfigurés avec .NET Core 2.0 et PowerShell Core 6.0, AWS facilite encore davantage la modernisation des vos workloads .NET et SQL sur des environnements Linux - ce qui permet aussi de s'epargner le coût des licences Windows Server.

Plus d’informations sur l’annonce officielle (FR).


Contactez des Experts AWS certifiés !

Le chiffrement Amazon DynamoDB au repos est désormais disponible dans d'autres régions

En ces temps troublés de RGPD - pour lequel AWS propose un arsenal complet - voici une nouvelle qui tombe certainement bien pour certains d’entre vous qui doivent chiffrer leurs données au repos et en transit !

Depuis le 19 avril 2018, le chiffrement Amazon DynamoDB au repos est disponible dans 10 autres régions: États-Unis Ouest (Californie du Nord), Asie Pacifique (Mumbai), Asie Pacifique (Séoul), Asie Pacifique (Singapour), Asie Pacifique (Sydney), Asie Pacifique ( Tokyo), le Canada (central), l'UE (Londres), l'UE (Francfort) et l'Amérique du Sud (Sao Paulo). Avec la dernière version, le chiffrement DynamoDB au repos est maintenant disponible dans 14 régions, y compris l'UE (Irlande), l'Est américain (Virginie du Nord), l'Est américain (Ohio) et l'Ouest américain (Oregon).

Manque de chance : Paris, région plus récente, n’est toujours pas concernée par cette feature.

Plus d’informations sur l’annonce officielle (FR).


Contactez des Experts AWS certifiés !


RODA, la bibliothèque de l’Open Data d’AWS

Amazon Web Service propose depuis presque 2008 des jeux de données publiques en tirant profit des capacités du service de stockage Amazon S3. Depuis le 18 avril 2018, AWS formalise ces jeux de données via un portail unique : Registry of Open Data, ou RODA, disponible sur https://registry.opendata.aws/


AWS AppSync

Déjà présent sur AWS, ces jeux de données sont facilement accessibles via la CLI pour vous en faciliter le traitement. Le choix est pour le moment limité bien que varié : images satellites, OpenStreetMap, génome ou encore l’histoire de toute les courses réalisées via la New York City Taxi and Limousine Commission (TLC).

Vous pouvez proposer vos propres jeux Open Data via le repo https://github.com/awslabs/open-data-registry qui donne toutes les informations nécéssaires.


Avez-vous lu nos derniers articles ?

On aime bien vous proposer de petits articles sympas sur notre blog:)




Bonne lecture !




C'est tout pour cette semaine ! Vous êtes désormais au top de l'actualité sur AWS :)

N'hésitez pas à nous faire vos retours sur notre twitter @Osones, ou à contacter nos Experts si vous avez besoin d'aide !


La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :