C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 25 septembre 2017


Comme chaque semaine, Osones vous propose de voir l’essentiel de l’actu AWS de la semaine, avec un focus sur les nouvelles les plus importantes !


Amazon EC2 Spot introduit le stop and resume pour vos workloads

Nous en parlons assez régulièrement sur le blog Osones, et pour une bonne raison : Amazon Spot (aussi appelé “Instances ponctuelles Amazon EC2” en français) est un mode d’utilisation des instances EC2 permettant de bénéficier d'une réduction de 50 à 90 % sur vos coûts d'exploitation par rapport aux instances à la demande. Basé sur un système d'enchères - et à l’aide d’un “Spot Bid Advisor” - Amazon EC2 Spot connaît de très nombreuses améliorations ces derniers mois, notamment la gestion de l’auto-scaling, le support des flottes d’instances Spot, et bien entendu la facturation à la seconde.


Amazon EC2 Spot introduit le stop and resume pour vos workloads

Concrètement, vous pouvez bénéficier d’une instance Spot tant que votre enchère était inférieur ou égale au prix du marché à un moment “t” pour votre famille d’instance. Lorsque le prix de marché dépasse votre enchère, vous bénéficiez d’une notice d’interruption de deux minutes avant que l’instance ne soit terminée. L’heure entamée ne vous sera alors pas facturée.

Depuis le 19 septembre 2017, Amazon Spot supporte les Stop and resume. Les instances EC2 Spot ne sont donc plus automatiquement terminées (terminated), mais peuvent plus simplement être arrêtés (stopped). Les volumes EBS alors attachés à vos instances EC2 Spot continuent d’exister, ainsi que la copie du root volume qui est sauvegardée sur ce même EBS. Dès lors, une fois le prix de marché de nouveau inférieur à votre enchère, l’instance peut redémarrer et reprendre le travail là où elle s’est arrêtée. Si les instances EC2 Spot ne sont plus facturées durant cette interruption, les volumes EBS, eux, sont bien entendu facturés tant que les données y sont conservées.


Contactez des Experts AWS certifiés !


Le Network Load Balancer peut désormais cibler des adresses IP

Depuis le 7 septembre 2018, les ELB et l’ALB sont rejoints par un troisième répartiteur de charge : le Network Load Balancer (NLB). Le Network Load Balancer permet de tenir des montée en charge subites, qui nécessitaient jusqu'à présent de “préchauffer” les ELB. C’est par exemple le cas lorsqu’Osones aide les startups à faire face à l’Effet Capital. Les NLB reposent sur des adresses IP - statiques par défaut ou élastiques pour plus de contrôle de votre part - qui seront assignés à chacun de vos subnets cibles. Ainsi, un NLB ciblant un subnet dans us-west-2a et un autre subnet dans us-west-2c créera et gérera deux adresses IP, ce qui réduira considérablement la latence et augmentera les performances globales.


découvrez le Network Load Balancer

Depuis le 21 septembre, les Network Load Balancer peut cibler directement des adresses IPs. Cette fonctionnalité offre deux avantages :

  • Au sein d’AWS : cela permet de ne plus avoir à cibler des IDs d’instances. Il n’est dès lors plus obligatoire de cibler uniquement l’adresse IP primaire de l’instance EC2, et permet d’avoir différentes adresses IP par instances Amazon EC2. Pratique lorsque plusieures applications sont hébergées sur une même instance.
  • Au delà d’Amazon : en ciblant des adresses IPs, le NLB peut cibler des ressources dans des installations “on-premises” reliées à AWS via Direct Connect. Les stratégies de migration, de burst-to-cloud ou de failover sont considérablement simplifiées.

Cette fonctionnalité est disponible dès à présent dans toutes les régions à l'exception de la Chine.


L’infrastructure mondiale d’AWS continue de s’étendre !

Véritable colonne vertébrale d’AWS, les régions Amazon continuent de grandir rapidement. Après les nouvelles régions récentes au Canada (Montréal), en Inde (Mumbai), aux USA (Ohio) et en Angleterre (Londres), la roadmap ne désemplie pas ! Les futures régions déjà annoncées sont la France et la Chine, toutes deux prévues pour 2017, puis la Suède et Hong Kong, prévues pour 2018.

Depuis septembre, un nouvelle région fait son apparition : la région Middle East, avec une première implantation à Bahrain prévue pour 2019. Avec trois AZs, cette nouvelle région est complétée par l’arrivée d’un nouveau Point de Présence AWS au Emirats Arabes Unis début 2018.

Présence Mondiale AWS

Ces Points de Présences (POP) - permettant de rapprocher le service de cache Amazon Cloudfront, mais aussi Route 53 pour la gestion DNS, AWS Shield et AWS WAF pour la protection des attaques - se multiplient aussi aux USA, avec l’ajout cette fin septembre du premier POP à Boston et du troisième à Seattle.


Les autres nouveautés de la semaine sur Amazon Web Services :



C'est tout pour cette semaine ! Vous êtes désormais au top de l'actualité sur AWS :)

N'hésitez pas à nous faire vos retours sur notre twitter @Osones, ou à contacter nos Experts si vous avez besoin d'aide !


La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :