C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 26 juin 2017


Comme chaque semaine, Osones vous propose de voir l’essentiel de l’actu AWS de la semaine, avec un focus sur les nouvelles les plus importantes.
Vous pouvez à tout moment retrouver ces informations dans leur version originale sur le blog AWS (en), ou vous inscrire à la Newsletter Osones via le formulaire en bas de page !


Amazon DynamoDB Accelerator (DAX) est disponible

Annoncé en avril 2017, DynamoDB Accelerator (ou DAX) est un service de cache managé par AWS destiné à accélérer vos tables DynamoDB. Disponible dès maintenant dans 5 régions (dont l’Irlande en Europe), DAX offre des temps de réponse limités à une poignée de microsecondes pour des charges de travail intenses en lecture.


AWS DAX

Pour le moment, DAX ne supporte que les applications en JAVA, et n’est compatible qu’avec le SDK DAX pour JAVA - mais d’autres langages devraient arriver.


Contactez des Experts AWS certifiés !


Nouvelles disponibilités régionales

Cette semaine encore, petit tour rapide des nouvelles disponibilités régionales sur Amazon Web Services !

  • Amazon API Gateway est disponible dans la région Canada.
  • AWS Lambda est disponible dans la région Canada.
  • Les instances M4 pour RDS sont disponibles dans la région Sao Paulo.
  • Amazon Athena est disponible à Singapour et Tokyo.

  • Plus d'informations dans le tableau des régions officiel (fr).


Un Auto Scaling pour Amazon DynamoDB

Dernière nouvelle, et pas des moindres : Amazon DynamoDB, le service de base de données NoSQL, propose un service d’Auto Scaling.

Disponible dans 16 régions à travers le monde, Amazon DynamoDB est particulièrement apprécié pour les architectures “Serverless” sur Amazon Web Services, ce service étant lui-même “managé”. Une fois les tables créées et les données ingérées, l’utilisateur n’a qu'à provisionner le volume de lecture et d’écriture souhaité sur les bases DynamoDB. AWS gère ensuite en conséquence les couches bases.


Auto Scaling pour Amazon DynamoDB

Si les seuils d’IOPS souhaités sur DynamoDB sont modifiables via la console ou API, cette contrainte diminuait tout de même l’aspect scalable du service… L’autoscaling arrive donc à point nommé : plutôt que de s’engager sur un seuil d’IOPS, les utilisateurs pourront spécifier une fourchette (min:max), permettant à CloudWatch d’augmenter ou de diminuer automatiquement les capacités de vos bases de données DynamoDB. Et donc d’optimiser les coûts d’utilisations de la plateforme !


Les autres nouveautés de la semaine sur Amazon Web Services :



C'est tout pour cette semaine ! Vous êtes désormais au top de l'actualité sur AWS :)

N'hésitez pas à nous faire vos retours sur notre twitter @Osones, ou à contacter nos Experts si vous avez besoin d'aide !


La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :