C'était cette semaine, sur AWS - Lundi 30 mars 2015

Chaque lundi, Osones revient en français sur l'actualité de la semaine d'Amazon Web Services. Vous pouvez à tout moment retrouver ces infos dans leur version originale sur le blog AWS (en).


Arrivée de l'AWS Marketplace sur la région "Frankfurt"

L’ AWS Marketplace a pour but de faciliter la recherche et l'achat d'une variété de logiciels et de produits proposés par des développeurs des quatre coins du monde.


Cette semaine, la place de marché arrive sur la région européenne Francfort, rendant disponible dès à présent plus de 700 produits. La particularité de la région Francfort est sa conformité avec l'ensemble des lois européennes concernant la protection des données ce qui vous permet d'utiliser la Marketplace sans entraves concernant la localisation de vos données.

S'il est possible d'acheter directement de nombreux logiciels, la Marketplace regorge également de nombreux produits open source. L'ensemble étant disponible avec une facturation à l'heure afin de ne pas avoir à vous acquitter de frais de licence parfois importants.




Enfin, cette nouvelle ouverture du Marketplace constitue également une belle opportunité pour les éditeurs de logiciels qui souhaitent proposer leur création à un nombre important d'utilisateurs.


En savoir plus sur https://aws.amazon.com/blogs/aws/now-available-aws-marketplace-in-the-frankfurt-region/ (en)



Disponibilité de l'AMI Amazon Linux 2015.03

L'AMI Amazon Linux est une image Linux prise en charge et mise à jour par Amazon Web Services. Elle est destinée à être utilisée sur Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2), service sur laquelle elle est fournie gratuitement. Elle est conçue pour fournir un environnement d'exécution stable, sécurisé et à hautes performances pour les applications exécutées sur Amazon EC2.

Suivant la logique "Amazonienne" voulant que ce soient les retours clients qui construisent la roadmap des différents services, cette mouture utilisant le kernel 3,14,35 est disponible dans toutes les régions et apporte notamment comme nouveauté la mise à disposition de Docker 1.5, Puppet 3.7, Ruby 2.2, Python 2.7.





En savoir plus sur https://aws.amazon.com/blogs/aws/now-available-amazon-linux-ami-2015-03/ (en)



Amazon S3 Cross-Region Replication

Il s'agit certainement une des nouvelles les plus importantes de la semaine étant donné la popularité du service Amazon S3.
En effet, Amazon S3, qui a fêté ses 9 ans il y a une semaine, a su s'imposer comme LE service AWS de référence, par ses dizaines de fonctionnalités étendues, ses nombreuses références prestigieuses telles que Netflix, WeTransfer ou Dropbox, et sa politique de prix agressive.

Et Amazon S3 ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Si les noms donnés à vos buckets sont valables au niveau mondial, le service S3 fonctionne indépendamment dans chaque région AWS. Ce modèle vous garanti la localisation de vos données (Amazon répliquant les données à l'intérieur d'une même région entre les différentes zones de disponibilités), utile pour des raisons légales ou relatives aux performances.
Certaines données demandent malgré tout une réplication multi-région du fait de leur importance, afin d'aller au delà des 99,999999999% de durabilité proposés au sein d'une région. C'est pourquoi Amazon propose à présent une nouvelle fonctionnalité, Cross-Region Replication, afin de faciliter les copies sur une deuxième région de votre choix.




Concrètement, chaque fichier uploadé dans un bucket S3 sur lequel la Cross-Region Replication est activée sera automatiquement répliqué dans le bucket et la région de votre choix. En terme de tarification, pas de surprises : le réplication se paie au Go/mois comme tout autre utilisation d'Amazon S3, auquel il vous faudra ajouter le coût de transfert entre régions, soit $0.020 par Go pour l'Europe (Irlande et Allemagne) et les USA.





En savoir plus sur https://aws.amazon.com/blogs/aws/new-cross-region-replication-for-amazon-s3/ (en)



Amazon EMR propose le chiffrement de S3 côté client

Amazon EMR (pour Elastic Map Reduce) simplifie le traitement de Big Data, en fournissant un framework Hadoop géré qui vous permet de distribuer et de traiter de manière simple, rapide et rentable, de grandes quantités de données à travers vos instances Amazon EC2. Vous pouvez également exécuter d'autres frameworks distribués courants tels que Spark et Presto dans Amazon EMR, et interagir avec les données d'autres magasins de données AWS tels qu'Amazon S3 et Amazon DynamoDB.
Car oui, grâce au système de fichiers EMR (EMRFS), Amazon EMR peut utiliser Amazon S3 comme un espace de stockage d'objets pour Hadoop, de façon efficace et sécurisée.


Amazon EMR

L'utilisation d'Amazon S3 avec le système EMRFS permet d'activer un ensemble de fonctionnalités, comme la "vue cohérente", permettant de vérifier la liste et la cohérence read-after-write des objets dans Amazon S3.
Depuis cette semaine, il est également possible d'utiliser le chiffrement S3 côté serveur pour encoder les données au repos. Le tout de manière transparente pour les applications qui tournent sur le cluster Amazon EMR. Pour assurer le chiffrement, Amazon vous laisse le choix d'utiliser vos propres outils de gestion ou d'avoir recours au service AWS KMS (pour Key Management Service). Les clés principales utilisées avec AWS KMS sont enregistrées dans une infrastructure de stockage hautement durable dans un format chiffré afin de s'assurer qu'elles peuvent être récupérées au besoin, mais jamais dans un format intelligible. Vous pouvez par ailleurs configurer AWS KMS de manière à ce qu'il alterne automatiquement vos clés principales une fois par an sans que vous ayez à chiffrer de nouveau les données que vous avez déjà chiffrées à l'aide de votre clé principale.


En savoir plus sur https://aws.amazon.com/blogs/aws/amazon-emr-supports-s3-client-side-encryption/ (en)



Recherches Avancées dans vos politiques de Tags

Depuis 6 mois, difficile de ne pas noter l'attention accordée aux services relatifs aux coûts, au monitoring ou aux politiques de tag : amélioration de l'AWS cost Explorer, prise en charge chaque semaine de nouveaux services entre CloudTrail et CloudWatch, tags supportant un nombre grandissant de services & groupables etc.
Amazon continue donc cet effort en améliorant cette semaine le moteur de recherche propres aux tags. Désormais, il est possible de faire remonter des ressources à partir de n'importe élément du tag. Par exemple, le tag “SystemDB-Dev-01-jeff” pourra remonter dans les résultats en cherchant simplement le mot clé “Dev”.




Cette nouvelle façon de faire de recherches parmi vos ressources devrait vous permettre de contourner certains obstacles lorsque vous souhaitez grouper des ressources de manière transversale entre des équipes ou projets.
La répartition des coûts en interne étant parfois plus politique que comptable, n'oubliez pas également que les équipes d’Osones peuvent vous aider à réorganiser vos comptes AWS d'entreprise et vous accompagner dans l'optimisation de vos consommations avec un œil extérieur et expert.



En savoir plus sur https://aws.amazon.com/blogs/aws/aws-management-console-update-tag-substring-search/ (en)



Rejoignez vous aussi la conversation !

Questions, remarques, suggestions... Contactez-nous directement sur Twitter sur @osones !

Pour discuter avec nous de vos projets, nous restons disponibles directement via contact@osones.com !

Rejoignez VOTRE groupe LinkedIn dès maintenant : Utilisateurs Francophones d'Amazon Web Services (AWS).

AWS user group FR



Kevin MESSY

La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :