Des nouvelles fraiches d'OpenStack - 01 Juin 2016

Osones fait le tour de la communauté OpenStack pour trouver les meilleurs articles avec des conseils, des tutoriels, des guides, et d'autres types d'informations sur OpenStack pour vous aider à maîtriser le cloud OpenSource.

Au programme cette semaine :

  • Le document de la Fondation OpenStack: "La voie vers le Cloud"
  • Des articles techniques, pour se former sur OpenStack

La voie vers le Cloud

La Fondation OpenStack a récemment publié un document intitulé "Considering OpenStack? Learn about the Path to Cloud", qui est un receuille de considérations et de recommandations pour les entreprises qui adoptent la technologie cloud OpenStack. Ce document vous apportera des pistes de réflexion sur les questions à se poser lorsque l'on veut aller vers la technologie cloud OpenStack:

  • La stratégie Cloud d'entreprise
  • Le passage au Cloud privé OpenStack
  • La création de l'équipe OpenStack
  • L'organisation et les processus
  • Les considérations
  • Le choix des Workloads pour votre Cloud
  • La phases de mise en œuvre
  • Le post-déploiement

Vous trouverez ce document ici.

Quelques articles techniques :

Une nouvelle version (Mitaka) apporte de nouvelles fonctionnalités aux différents projets qui composent OpenStack. Il est alors tentant de vouloir profiter d'un cycle de release de six mois pour obtenir de nouvelles fonctionnalités et résoudre certains problèmes, le rythme rapide du développement peut faire d'OpenStack une solution difficile à suivre, même pour les professionnels chevronnés du Cloud. Heureusement, il existe de nombreuses ressources, des livres de formation à la documentation officielle, et bien sûr, de nombreux articles rédigés par la communauté ou par des blogueurs.

Keystone et puppet

Première place, nous allons jeter un coup d'œil à un tutoriel d'Adam Young sur le déploiement de Keystone avec Puppet, le projet de gestion des identités d'OpenStack. Le blog d'Adam est un trésor de conseils sur Keystone, avec des astuces et des extraits, et un excellent endroit pour en apprendre davantage sur les détails complexes de la façon dont OpenStack gère les identités, les policies, les jetons, et bien plus encore.

Heat

Parfois, les moyens les plus faciles d'apprendre les bizarreries d'un système sont de les essayer par vous-même, et d'autres fois, vous pouvez contourner cela, en capitalisant sur les essais d'autres personnes.

En ce qui concerne le déploiement d'applications dans un Cloud OpenStack, Heat est le service natif d'orchestration OpenStack. Pour avoir une idée de la puissance de Heat, jetez un œil à quelques-uns des exemples de templates proposés par Cloudwatt : les "5 minutes Stacks" qui, le mois dernier, incluent pfSense , outil de pare-feu et routeur open source, et la combinaison de ClamAV et SpamAssassin pour la protection anti-spam sur un serveur équipé du webmail RainLoop.

OS-HTTP

Les développeurs OpenStack peuvent souvent se retrouver à interroger directement un endpoint de l'API avec curl afin tester différentes choses, qui, malheureusement, peut conduire à plusieurs inconvénients : Ils ont besoin de connaître les endpoints, de rafraîchir manuellement des jetons, plus le besoin de connaitre les subtilités des commandes à exécuter. Jamie Lennox propose os-http comme une alternative plus simple et explique dans son blog comment cela fonctionne.

TripleO

TripleO est généralement utilisé pour déployer de nouveaux environnements cloud. Mais si vos serveurs sont déjà déployés et provisionnés ? TripleO pourrait encore être utile pour, par exemple, utiliser l'infrastructure virtuelle à des fins de tests ou pour exécuter d'autres systèmes de provisionnement, selon James Slagle qui vous guide à travers sa tentative de mettre en place TripleO avec des serveurs déployés.

DevStack

Enfin ce mois-ci, Ronald Bradford propose un trio de posts sur Devstack, une méthode de déploiement d'OpenStack conçue spécifiquement pour le développement et les tests. Bradford vous emmène à travers les bases : télécharger et installer Devstack, il traite des problèmatiques de ressources (pour les personnes ayant des machines sans beaucoup de mémoire, ce qui de nos jours, signifie quelque chose comme 8 Go de RAM), et enfin, comment faire un Devstack opérationnel pour commencer à travailler dessus.

Voila déjà quelques articles qui vous permettront de continuer à vous cultiver sur OpenStack.

Source : opensource.com

Rejoignez vous aussi la conversation !

- Questions, remarques, suggestions... Contactez-nous directement sur Twitter sur @osones !
- Pour discuter avec nous de vos projets, nous restons disponibles directement via contact@osones.com !
- Enfin, la communauté Francophone d'OpenStack vous attend sur http://openstack.fr/ !

Association francophone des utilisateurs d'OpenStack'



Léo GEORGEL

La discussion continue !

Nous attendons vos questions, remarques & mots doux sur notre Twitter :